Tout savoir sur les voitures électriques

Une voiture électronique comme son nom l’indique si bien, c’est un véhicule muni d’un ou plusieurs moteurs électriques, généralement alimentés par une batterie d’accumulateurs voire une pile à hydrogène. Aujourd’hui ces engins prennent peu à peu la place des voitures polluantes. Ce qui en soit est réjouissant pour le bien-être de notre écosystème

Les véhicules électriques pour protéger notre environnement

La date du 05 juin évoque chaque année que nous détruisons progressivement notre environnement, et de ce fait incite à réfléchir aux causes des problèmes environnementaux urgents, et à agir. Problèmes parmi lesquels le réchauffement climatique, la dégradation de la couche d’ozone… causés en partie par l’émission de gaz à effet de serre produit par les usines, les véhicules polluants et d’autres engins. Comment s’y prendre alors ? Devons-nous cesser de circuler ? Ou cesser de produire ? Non, ni l’un ni l’autre. Mais on peut réduire la pollution de l’air en optant pour l’utilisation des voitures électroniques ou des voitures thermiques à essence récente. Rejoignez-nous sur Mobility In the City pour plus d’information. La ville de Strasbourg l’a si bien compris, raison pour laquelle à travers son conseil municipal, elle a décidé d’avancer l’interdiction progressive des véhicules polluants à 2021 pour son centre-ville.

Comment fonctionnent les véhicules électriques ?

Équipés d’une batterie d’accumulateurs le plus souvent , parfois d’une pile à combustible ou autre source d’énergie électrique qui joue le rôle du réservoir à carburant, les véhicules électriques sont généralement équipés d’un ou plusieurs moteurs électriques, dont la puissance totale peut aller de 9 kW à plus de 750 kW , selon la taille du véhicule , l’usage et les performances recherchées. Les batteries d’accumulateurs sont rechargées soit par câble depuis une source électrique extérieure ; soit par récupération d’énergie en cours de roulement grâce au freinage régénératif. La capacité de ces batteries varie généralement entre 15 kW et 100 kW, de quoi faire une bonne distance.
Retenons en gros que les véhicules électriques peuvent être vus comme une solution efficace et concrète pour diminuer l’empreinte environnementale des transports. Ils répondent particulièrement bien aux modes de déplacement de 50 à 100km. Il serait donc judicieux que tous les centres urbains des États empruntent les pas de la ville de Strasbourg.