Quels sont les principes d’une assurance maritime ?

Initier une opération dans le transport maritime requiert la détention d’une assurance maritime. Ceci est dû à la gravité des risques liés aux activités en mer. Elle existe depuis des siècles et permet à un acheteur ou propriétaire de navire de perpétuer son commerce sans crainte. Toute assurance maritime est régie par des principes. Pour savoir de quoi il s’agit, restez ici.

Une police d’assurance maritime

Obtenir une assurance maritime passe par la signature d’un contrat avec une compagnie d’assurance. Notez que le contrat en question couvre soit le navire et on parle d’assurance corps, il faut lire pour comprendre. Quand elle ne couvre que les marchandises acheminées, on parlera d’assurance facultés. Un contrat dans lequel, vous convenez des clauses avec votre nouvel assureur tout en exposant au préalable et de façon claire, les risques auxquels votre navire ou vos biens sont souvent confrontés. Celui-ci examine les risques avant de se prononcer. Une fois la signature du contrat clôturée, il se doit désormais d’indemniser son assuré des divers soucis qu’il aura lors de ses activités maritimes. Ceci implique qu’au cas où des marchandises ou des biens transportés par voie maritime seraient endommagés, l’assureur se chargera simplement de couvrir les frais de réparations et autres.

Quelques garanties offertes à l’assuré

Ces garanties couvrent généralement des risques liés à beaucoup de choses et sont établies selon le type, le volume et la qualité des marchandises. Notamment, ceux liés au navire même, aux biens ou marchandises transportés. Cette garantie vous permet d’éviter toutes formes de perte, perte de biens ou même pertes financières. Et, elle protège votre investissement des retards et dommages éventuels. Il y a également les périls de mer tels que les risques de conflit, les incendies, les attaques de pirates, voleurs, corsaires, de prise d’otage et bien d’autres. Cette assurance maritime couvre non seulement les frais de retirement, mais aussi d’enlèvement des cargaisons, de dégâts électriques. Sans oublier qu’elle peut intervenir pour limiter les risques de pollution, dans le lancement de construction d’un navire.