Le divertissement numérique

La multiplication de supports a permis le développement des loisirs numériques. Qu’il s’agisse des jeux vidéo, de streaming ou de la musique, tout est mis en œuvre pour augmenter et séduire bon nombre de personnes.

le streaming

Avec l’élargissement de la bande passante et l’amélioration de l’accès à internet dans les années 1990, nombreuses sont les personnes qui se lancent dans le streaming. Aujourd’hui très répandu sur internet, le streaming permet la lecture audio et vidéo des fichiers. sur ce site internet, la lecture en continu reste un téléchargement avec échange brute des données où le stockage est provisoire et n'apparaît pas forcément dans le disque dur de la machine. De ce fait, les données sont téléchargées dans la mémoire vide et analysées à la volée par le support (téléphone, tablette, ordinateur) et transférées vers l’écran d’affichage. Ses données sont remplacées au fur et à mesure que vous regardez le streaming. Il offre la possibilité de voir des séries, films et écouter de la musique.

les jeux vidéo

Possible grâce au réseau informatique, les jeux vidéo représentent près de 51% des ventes dans le monde. Ils connaissent cet essor tout simplement parce qu’ils permettent de s’évader. Cet aspect a été plus observé avec les différentes vagues de confinement qu’à connues le monde suite à la crise de covid-19. Pour la plupart instructifs, les jeux vidéo se déclinent sous différentes formes. En effet, on peut avoir les jeux vidéo en accès gratuit et les jeux vidéo payants. Dans le sillage des jeux gratuits, on peut trouver Candy Crush saga, League of Legends, Pokémon go ou encore honor of King. Internet offre également des jeux plus sophistiqués qui sont déclinés en version payante. On peut citer Pocket city, mini métro, super Mario run ou encore monument Valley 2.

la musique

Plusieurs moteurs de recherche proposent la lecture en continue des compositions musicales. Elle peut être diffusée sur des sites spécialisées comme YouTube où la diffusion des concerts en live sont répandus depuis le covid-19, sur les réseaux sociaux. Les internautes peuvent aussi recourir à des sites comme Spotify ou Deezer. Sur internet, la musique n’a pas besoin d’être téléchargée pour être écoutée.