Aliments complémentaires : quand en donner au bébé ?

Les aliments complémentaires viennent en renfort au lait maternel pour combler les besoins nutritionnels de bébé. Ce sont des aliments consommés et digérés par l’enfant et qui lui permettent de grandir. Bébé doit avoir un certain âge avant de commencer à en prendre, car ils peuvent causer des allergies. Nous vous parlons ici de la période indiquée pour commencer par donner les aliments complémentaires au bébé.

Bébé peut commencer par prendre des aliments complémentaires à partir de 6 mois

Les besoins nutritionnels de la plupart des bébés sont comblés par le lait jusqu’à l’âge de 6 mois environ. C’est pourquoi il est conseillé d’introduire les aliments complémentaires à partir de 6 mois. Notons que certains professionnels de la santé conseillent de commencer à les donner déjà à partir de 4 mois à 6 mois. Rendez-vous sur https://lecarteldespapas.fr/ pour plus de conseils sur comment prendre soin de votre bébé.

Le rythme de croissance est différent d’un enfant à un autre. Il peut donc arriver que certains bébés aient le besoin de manger avant 6 mois. Cependant, évitez de donner des aliments complémentaires à votre bébé avant 4 mois. Cela peut être nuisible pour sa santé. Avant 4 mois, le nourrisson n’est pas prêt sur le plan physiologique pour manger d’autres aliments outre le lait.

En effet, la production de salive est insuffisante à cet âge. Les reins du nourrisson ne peuvent tolérer de grandes quantités de protéines. Son système immunitaire est d’ailleurs faible, ce qui augmente le risque d’allergie alimentaire. Introduire des aliments complémentaires entre 4 mois et 6 mois permet au bébé de s’adapter plus facilement aux aliments.

Quelques signes qui montrent que bébé est prêt à prendre des complémentaires alimentaires

Avant de donner des aliments complémentaires à votre bébé de 4 mois et 6 mois, vous devez vous assurer qu’il est prêt. En effet, tous les bébés de 4 mois ne sont pas prêts physiquement à en prendre. Voici quelques signes qui montrent bébé est prêt. Le lait maternel n’est plus suffisant pour le rassasier.
Vous constaterez qu’il en demande plus souvent que d’habitude et semble avoir toujours faim. Il porte des aliments à sa bouche et essaie de mâcher.